UNE SORCIERE / fragment proposé par Dominique Leloir.

Publié le par L´homme à la culotte rouge / Polar historique

 

UNE SORCIERE

fragment proposé par Dominique Leloir ( 28.10.2011)

 

mmcr.JPGUne femme dans la rue hurle. Elle crie les mots que lui dictent ses voix. Elle prophétise, on dit que c'est des bêtises, mais on craint en secret la folle.

Elle dit que Delme comme Babylone sera détruite que sa synagogue sera livré au burin. Elle dit que Le Polonais mangera Nancy, qu'il pleuvra des crevettes allemandes dans le chenal de la Aa...

Elle dit que les morts sortiront du trépas sous nos pas pour mordre les mollets des petits enfants. Elle dit que tribulations, massacres, révoltes disette et maltôte pactisant feront régner frayeur et abomination sur les derniers vivants. Elle dit que La reine avec le diable boira de l'eau accroupie, que les loups des Ardennes copuleront à Paris

Entre autres misères la pauvresse est affublée d'un fils blafard et microcéphale qui la suit partout répétant en litanie les mots de sa mère.

Temps de malheur, de méfiance, de délation. Le jour de Saint Martin, à  minuit la folle fut reconnue tenant à la main un balai de crin, on la suivi jusqu'au cimetière. Là s’arrêta la poursuite, trop effrayer des morts les pusillanimes voisins !

L'escapade nocturne fut bientôt objet de rumeur jusqu'au couvent inquisitoire. Evariste Liturge instruisit l'affaire...

De la pauvre femme ne subsista qu’un laps de temps, une fumée nauséabonde. Une pie qui passait toussa et continua sa route vers son gibet préféré.

220px-CC some rights reserved.svg

Commenter cet article